Un Pilote VFR - Christophe

dimanche, octobre 15, 2006

Tour de piste de folie !

Nous sommes le 25 septembre, dans l'aprés-midi...un vent de 15kts en rafale à 30kts souffle sur Chelles, bien dans l'axe de la 22.
Quelques avions font des tours de piste, d'autres font des atterrissages de précision, bonne chance !

Aujourd'hui, j'ai rendez-vous avec Matthieu, un nouvel FI, de 25 ans, qualifs PP/IFR, expérience sur TBM700, en recherche d'emploi en compagnie.
Vu le vent, nous décidons de faire quelques tours de piste, mais autant vous dire que ça va être costaud.

Matthieu me laisse faire ma prévol, et me dit : "Tu mets en route, on se rejoint à l'essence."
Tout fier de pouvoir mettre en route seul pour la 1ere fois, je monte dans mon avion, check, et contacts magnétos start !

L'avion démarre pas....le moteur tourne, tourne...puis cale....

Bon, pas grave, on va la refaire.

Même topo.

Cette fois, un peu étonné et inquiet, je reprends point par point ma check, cherche ce qui pourrait ne pas aller, mais je ne trouve rien, tout semble parfait.
Matthieu revient vers moi, monte à côté, et me dit : "Il est surement noyé, t'as fait un démarrage moteur froid ?"
Je réponds : "Heu oui..."
Il me dit : "C'était pas la peine, j'ai volé y a 20min avec !"

***Erreur de débutant***

Du coup, je laisse Matthieu faire un démarrage sans mixture, jusqu'à ce que ça commence à toussoter, puis plein riche et il part.

On roule à l'essence, on fait le plein, et on roule au point d'arret 22.
Mise en puissance, et dès que les roues quittent le sol, je comprends ma douleur.

L'avion est ballotté en tous sens, les ailes s'enfoncent parfois à droite, parfois à gauche, en vent arrière, il y a tant de "trous d'airs" que ma main lutte à rester sur la manette de gaz et s'envole parfois jusqu'à l'ADF qui se situe 15cm plus haut.
C'est trés sport de tenir une finale correcte dans ces conditions.

On va faire 2 touch et 1 complet, soit 30min de TDP, jusqu'à ce que Matthieu me dise : "On rentre, qu'est-ce t'en penses ?"
J'aquiesce, l'estomac commence à en avoir assez !

Moralité de ce vol sympathique : Trop haut sur le plan en finale.
Je met ça sur le compte des conditions météo, c'est la 1ere fois que ça m'arrive.
Mais à surveiller pour la prochaine fois !